Retraites : quelles sont les revendications des Français ?

Emmanuel Macron lance jeudi 3 octobre à Rodez (Aveyron) la première consultation nationale sur les retraites. Le président reprend la formule du grand débat. Une équipe de journalistes de France 2 a rencontré deux participants.

FRANCE 2

Mireille Rigal, 64 ans, est retraitée depuis un an et demi. Elle a eu une carrière complète dans la fonction publique. Elle touche aujourd'hui 2 800 € de pension, soit un tiers de moins que son salaire antérieur. Elle s'inquiète d'une réforme qui pourrait rendre encore moins attractifs certains métiers. "Le système à points, pour l'avoir connu avec un mari qui a une profession libérale, me paraît juste. Mais il faut voir quelle va être la valeur du point, et sur quelle base les gens vont cotiser", explique-t-elle.

Les Français veulent des réponses concrètes

Bernard Molinié, lui, est agriculteur. À 63 ans, il pense s'arrêter de travailler d'ici un ou deux ans. Il a calculé qu'il pourrait atteindre 1 400 € de pension grâce à ses vingt-cinq années de salariat dans l'enseignement agricole. Sinon, il aurait beaucoup moins, et c'est ce système injuste qu'il veut changer. "Monsieur Macron a parlé d'un centime cotisé, un centime touché. Nous, on est loin de tout ça. Il n'y a pas de proportionnalité entre ce qui est versé et ce qu'on va toucher", regrette l'éleveur. Dans le cadre du grand débat sur les retraites, tous les participants n'auront pas la parole. Mais ils attendent des réponses concrètes d'Emmanuel Macron.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron au siège de l\'ONU à New York (Etats-Unis), le 24 septembre 2019.
Emmanuel Macron au siège de l'ONU à New York (Etats-Unis), le 24 septembre 2019. (LUDOVIC MARIN / AFP)