Retraites : quand s'appliquera la réforme ?

Pour éviter une bronca, certains, comme le conseiller politique Alain Minc, émettent l'idée de n'appliquer la réforme des retraites qu'aux nouveaux actifs. En réalité, certains métiers pourraient déjà bénéficier d'un délai d'application. Une concession faite aux bénéficiaires de régimes spéciaux, notamment.

FRANCE 2

L'essayiste et dirigeant d'entreprise Alain Minc est l'un des conseillers de l'ombre du président. La réforme des retraites et son régime social unique, il est pour, mais pas tout de suite. "Il n'y a qu'une manière pour y parvenir : mettre en place cette réforme uniquement pour les jeunes qui entrent aujourd'hui sur le marché du travail et ne pas toucher au reste du système". En clair, la réforme n'entrerait en application que dans quarante-deux ans. Ainsi, ceux qui manifestent aujourd'hui ne seraient plus concernés. Une façon d'éviter la montée des protestations catégorielles déjà fortes. Certains députés partagent cette crainte.

Un étalement dans le temps ?

Mais pour la majorité, il n'est pas question de reculer. Son application est prévue pour 2025, même si le gouvernement a déjà prévu, dans certains cas, un étalement dans le temps. Les conducteurs de la RATP, par exemple, partent aujourd'hui à la retraite en moyenne à 55 ans. La réforme, elle, prévoit 60 ans, mais avec une mise en place progressive sur quinze ans, entre 2025 et 2040. Pour la CFDT, il faut aussi des contreparties. Les dispositifs de transition seront soumis aux partenaires sociaux pour consultation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo du logo de l\'Assurance-retraite du Languedoc-Roussillon prise le 22 mars 2019 dans la ville de Le Cres.
Une photo du logo de l'Assurance-retraite du Languedoc-Roussillon prise le 22 mars 2019 dans la ville de Le Cres. (PASCAL GUYOT / AFP)