Retraites : faut-il commencer par réformer les régimes spéciaux ?

Publié
Durée de la vidéo : 8 min.
duel eco
FRANCEINFO
Article rédigé par
P. Loison - franceinfo
France Télévisions

Le journaliste Étienne Lefebvre et l'économiste Christophe Ramaux débattent de l'éventuelle réforme des retraites sur franceinfo mardi 7 septembre.

"Il y a une réelle volonté d'Emmanuel Macron de réformer les retraites avant la fin de son quinquennat. Ce n'est pas la grande réforme du régime avec le système à points. Mais si on commence par éteindre les régimes spéciaux de la RATP ou d'EDF, ça peut être un premier jalon avant une autre réforme indispensable l'année prochaine et plus structurante", analyse Étienne Lefebvre, rédacteur en chef aux Échos, mardi 7 septembre sur franceinfo.

"On est le pays au monde où il y a le moins de pauvres parmi les retraités. Avec 1% de croissance par an, on peut promettre à tous les salariés et tous les retraités de voir leur salaire augmenter en moyenne de 45% !", assure Christophe Ramaux, membre des Économistes atterrés. "L'objectif, en supprimant les régimes spéciaux, est de faire baisser les pensions publiques de façon à ouvrir la porte à la capitalisation", ajoute-t-il.

"Qu'on avance sur la pénibilité"

"Il faut augmenter l'âge de départ pour les besoins de financement du système", estime Étienne Lefebvre.

"Aujourd'hui, on a six retraités pour dix actifs, demain on en aura huit. Les retraites sont viables et il faut converger par le haut. Qu'on aille plus loin sur la pénibilité pour les salariés du privé, où ça n'avance guère", affirme Christophe Ramaux. "Je suis d'accord. On supprime les régimes spéciaux et on fait un seul régime de pénibilité pour tous", conclut Étienne Lefebvre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Retraite

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.