Retraites : alerte sur les pensions de réversion

C'est le débat qui risque d'empoisonner le gouvernement. Le Haut-Commissaire chargé de la réforme des retraites s'interroge sur le maintien des pensions de réversion. Christophe Castaner a reconnu que certaines pensions baisseraient quand d'autres augmenteraient.

France 2

C'est cette petite phrase qui a mis le feu aux poudres. Interrogé sur la possibilité d'une diminution de la pension de réversion des futurs retraités, Christophe Castaner lâche : "Évidemment la pension de réversion sera modifiée. Pour certains elle peut baisser, pour d'autres elle peut augmenter". Une baisse que le gouvernement n'a pas cessé de démentir depuis deux semaines.

Cacophonie au sein du gouvernement

Une sortie de route que le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a tenté de rattraper avec une vidéo postée sur Internet. "Il n'y aura aucun projet qui remettra en cause les pensions de réversion", explique-t-il sur Twitter. Du côté des syndicats, on n'y comprend plus rien : "Je trouve qu'il y a beaucoup de pilotes dans l'avion car on n'entend pas la même version selon les ministres", confie Philippe Pihet du syndicat FO retraités. Le maintien des pensions de réversion est un nouveau cheval de bataille pour la droite : pour eux, y toucher serait injuste. Pour les retraités qui touchent déjà une pension de réversion, l'ensemble du gouvernement l'assure : aucune ne sera baissée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Christophe Castaner, délégué général de La République en Marche à l \'Elysée, le 6 juin 2018.
Christophe Castaner, délégué général de La République en Marche à l 'Elysée, le 6 juin 2018. (ALAIN JOCARD / AFP)