Régimes spéciaux : vont-ils être maintenus ?

La suppression des régimes spéciaux, annoncée par Emmanuel Macron lors de sa campagne, est actuellement débattue. Le haut-commissaire de la réforme sur les retraites a affirmé que des dispositifs particuliers pourraient être maintenus.

Voir la vidéo
FRANCE 2

C'était une promesse de campagne d'Emmanuel Macron : la suppression des régimes spéciaux, qui permettent actuellement à certaines professions de partir plus tôt à la retraite. Le sujet fait partie, plus globalement, de la réforme des retraites. Mais le gouvernement ne se veut plus tout à fait aussi catégorique. "Un système universel de retraite permet de maintenir des dispositifs particuliers", explique le haut-commissaire à la réforme, Jean-Paul Delevoye, dans un document adressé aux partenaires sociaux.

Rencontre avec les partenaires sociaux dans la semaine

Pour certains, la porte ouverte au maintien de certaines exceptions est une bonne nouvelle. "Les policiers ne sont pas comme les autres, ils n'ont pas de droit de grève et ils sont soumis à des contraintes opérationnelles extrêmement fortes, souligne Stanislas Gaudon, secrétaire national du syndicat Alliance Police nationale. On a vraiment un statut à part, on ne peut pas nous mettre dans les mêmes cases que les autres." Jean-Paul Delevoye doit rencontrer les partenaires sociaux dans la semaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les mots \"retraite\" et \"gouvernement\" découpés dans des journaux.
Les mots "retraite" et "gouvernement" découpés dans des journaux. (JOEL SAGET / AFP)