Cet article date de plus d'un an.

Réforme des retraites : des désaccords sur la méthode, la CFDT monte au créneau

Publié
Réforme des retraites : des désaccords sur la méthode, la CFDT monte au créneau
Réforme des retraites : des désaccords sur la méthode, la CFDT monte au créneau Réforme des retraites : des désaccords sur la méthode, la CFDT monte au créneau
Article rédigé par France 3 - C. Tixier, D. Attal
France Télévisions
France 3

Pour la réforme des retraites, Emmanuel Macron a fait savoir qu'il voulait aller vite. François Bayrou a riposté dimanche 18 septembre, en déclarant ne pas souhaiter un passage en force.

À peine relancée, la réforme des retraites est déjà décriée. Elle divise même dans les rangs de la majorité. François Bayrou, proche d'Emmanuel Macron, a mis en garde contre un passage en force à l'Assemblée. "On avait imaginé de passer cette réforme par un amendement quasi-subreptice au projet de loi de financement de la loi de sécurité sociale. (…) Ce n'est pas comme ça qu'on fait une grande réforme, pour un pays", a-t-il commenté sur Europe 1, dimanche 18 septembre.

La CFDT menace de quitter la table des négociations

La méthode est également dénoncée par les syndicats. "Il ne peut pas y avoir, de la part du président de la République, qui s'est fait réélire face à une candidate d'extrême-droite, avec des acteurs qui ont pris leurs responsabilités entre les deux-tours, (…) et leur marcher sur la gueule quelques mois après", a déclaré dans la matinée sur France Inter le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, se disant prêt à quitter la table des négociations. Face aux organisations syndicales sur le pied de guerre, le ministre du travail a tenté de rassurer, tout en laissant planer le doute sur la méthode et le calendrier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.