Réforme des retraites : des cas concrets présentés par le gouvernement

Vendredi 24 janvier, l'exécutif a transmis un document de 1 029 pages sur la réforme des retraites aux députés. Il s'agit d'une étude d'impact qui énumère des cas concrets.

FRANCE 3

C'est un document conséquent. Vendredi 24 janvier, à l'occasion de la présentation de la réforme des retraites en Conseil des ministres, le gouvernement a transmis 1 029 pages aux députés. Il s'agit d'une étude d'impact qui énumère plusieurs cas concrets. La journaliste Gaelle-Anne Dolz en décrit deux sur le plateau du 19/20. "Le premier prend l'exemple d'un salarié né en 1990 avec une carrière régulière payée au smic tout au long."

Des cas gagnants s'ils partent après 65 ans

"Les projections du gouvernement montrent qu'après la réforme, cette personne touchera un petit peu moins de pension en partant à l'âge légal, c'est-à-dire à 62 ans, -6 €, en revanche, elle sera franchement gagnante si elle travaille jusqu'à 65 ans, voire 67 : plus de 300 € par mois en supplément", détaille la journaliste. En opposition, dans le cas d'un individu du même âge dont la carrière a été ascendante, le constat est le même. Il perd 14 € s'il travaille jusqu'à 62 ans, mais gagne 17 € jusqu'à 65 et 194 € jusqu'à 67.

Le JT
Les autres sujets du JT
La retraite, une réforme qui fâche (photo d\'illustration).
La retraite, une réforme qui fâche (photo d'illustration). (JOEL SAGET / AFP)