Réforme des retraites : cotisation, caisses autonomes… Emmanuel Macron a répondu à toutes les questions

Le grand débat de Rodez (Aveyron) était retransmis en direct sur Franceinfo. Le chef de l'État a répondu à de nombreuses questions. Morceaux choisis par la rédaction du 23h.

Pendant plus de trois heures et demie, Emmanuel Macron a répondu aux questions des Français en direct de Rodez (Aveyron). Le chef de l'État a passé au crible de nombreux sujets. À commencer par les retraites. Faut-il cotiser plus longtemps ? "À mon sens, on va devoir cotiser plus longtemps. La question est : comment faire pour que ce soit juste. Quand on vous dit qu'on pourra retourner à la retraite à 60 ans, ce n'est pas vrai… À un moment, quelqu'un paye", a martelé le chef de l'État. Le président de la République a également évoqué le cas des caisses autonomes. "On ne prendra à aucune caisse particulière les ressources qu'elle a emmagasinées, c'est impossible. Que ce soit les avocats, médecins, les professions libérales qui ont cotisé, [qui détiennent] des réserves… on ne le reprendra pas, ce sera utilisé pour les professionnels", a-t-il dit.

Transparence

Vers un régime progressif ? "Un des points qu'on devra purger entre janvier et mars, c'est le rythme de transition. Pour les infirmières, on ne le fera pas du jour au lendemain, je ne saurais pas le faire", a avoué Emmanuel Macron. "On ne peut pas abuser tout le monde", a-t-il ajouté. Le chef de l'État a promis de la transparence entre janvier et mars.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un retraité de Saint-Sozy (Lot) interpelle Emmanuel Macron à l\'occasion de sa visite dans le cadre du grand débat national, le 18 janvier 2019.
Un retraité de Saint-Sozy (Lot) interpelle Emmanuel Macron à l'occasion de sa visite dans le cadre du grand débat national, le 18 janvier 2019. (LUDOVIC MARIN / AFP)