Pouvoir d’achat : les retraités ruraux grands perdants ?

Selon une étude de l’Insee, les retraités et les ruraux sont les principaux perdants en matière de pouvoir d’achat sur l’année écoulée.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mauvaise nouvelle pour le pouvoir d’achat des Français. Ils ont perdu en moyenne sept euros, en octobre 2018 selon l’Insee. En cause, une hausse des prix du pétrole et de la fiscalité sur les carburants. Cela représente une dépense supplémentaire de 12 euros par mois. Cette moyenne cache toutefois de fortes disparités. Les Français qui travaillent sont gagnants, car ils ont bénéficié de la suppression des cotisations salariales. Ils ont touché en moyenne cinq euros de plus malgré l’augmentation de la CSG et des carburants.

Les retraités ont perdu gros

Les retraités ont en revanche beaucoup perdu. Ils ont subi ces deux hausses sans obtenir de compensation en retour. Résultat, ils disposent de 39 euros de revenus en moins, en octobre 2018. Cette perte de pouvoir d’achat touche davantage les ménages ruraux. Les raisons : ils utilisent davantage leur voiture et se chauffent souvent au fioul. Le niveau des pensions de retraite est aujourd’hui au cœur du grand débat national.

Le JT
Les autres sujets du JT
53% des Français interrogés par Viavoice pensent que leur pouvoir d\'achat va diminuer au cours des trois prochains mois.
53% des Français interrogés par Viavoice pensent que leur pouvoir d'achat va diminuer au cours des trois prochains mois. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)