Les 4 Vérités - Retraites : Macron, "clairement, oppose les générations", estime Woerth (LR)

Président LR de la commission des Finances à l'Assemblée nationale, Eric Woerth était l'invité des "4 Vérités" de France 2 ce jeudi 15 mars.

France 2

Alors que les retraités descendent dans la rue ce jeudi pour défendre leur pouvoir d'achat, après la hausse de 1,7% de la CSG pour 60% d'entre eux depuis janvier, Éric Woerth a affirmé ce jeudi matin qu'il n'y a "aucune raison de prendre autant de pouvoir d'achat aux retraités".

Solidarité intergénérationnelle, a justifié le gouvernement. "Tout ça est faux, très techno, on est dans un gouvernement d'énarques", a assuré le député les Républicains président de la commission des Finances à l'Assemblée.

"Chaque génération a ses problèmes"

Les retraités "ont travaillé toute leur vie et ont droit à leur retraite, les retraités ont souvent travaillé plus longtemps, dans des conditions plus difficiles qu'aujourd'hui. Chaque génération a ses problèmes, mais l'idée globale de jouer une catégorie sociale de Français contre une autre catégorie de Français est une très mauvaise idée", a-t-il déclaré.

Emmanuel Macron, "clairement, oppose les générations". Cette réforme est "complètement inutile", car s'il faut augmenter le pouvoir d'achat des actifs, "il faut le faire sur la croissance, on a la chance d'en avoir. Il faut que la croissance soit la source de l'augmentation du pouvoir d'achat des actifs", estime l'ancien ministre du Budget.

Les professionnels de l'aide aux personnes âgées sont aussi appelés ce jeudi à se mobiliser pour réclamer plus de moyens humains. Dans les Ehpad, "le personnel fait évidemment ce qu'il peut, mais aujourd'hui, on ne traite pas dignement les personnes dépendantes".

Le député de l\'Oise Eric Woerth, à Paris, le 16 mai 2017.
Le député de l'Oise Eric Woerth, à Paris, le 16 mai 2017. (JULIEN MATTIA / NURPHOTO / AFP)