La réforme des retraites devant le Conseil des ministres

Alors que la réforme des retraites est présentée devant le Conseil des ministres vendredi 24 janvier, des points posent encore quelques problèmes. Thierry Curtet, du service politique de France Télévisions, analyse le texte.

Le volet de négociation a été long et on ne sait plus très bien ce qu'il reste du texte finalement. "Une chose a disparu, c'est l'âge pivot, l'article 56 bis a été entièrement réécrit, mais toujours avec la même idée, le même principe, puisqu'il évoque un 'coefficient d'ajustement de la pension de retraite en fonction de l'âge de départ'. C'est toujours le principe du bonus-malus autour d'un âge qui lui n'est pas précisé dans le texte", détaille le journaliste Thierry Curtet. Est-ce la fin des régimes spéciaux ?
"La fin des régimes spéciaux ? Oui, mais le gouvernement a prévu des régimes spécifiques pour les policiers, pompiers, marins et puis des régimes spéciaux vont rester dans le système, comme les cheminots ou la RATP, ils vont mettre une trentaine d'années à disparaître", continue le journaliste.

Conférence le 30 janvier

Est-ce que les discussions sont figées ? "Une chose peut encore bouger, pour l'équilibre actuel du système. Le texte prévoit la création d'une conférence de financement avec les partenaires sociaux. Matignon a annoncé le début des discussions", ajoute Thierry Curtet. Cette conférence débutera le 30 janvier et devra trouver des moyens financiers pour se passer de l'âge pivot.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Edouard Philippe lors du compte-rendu du conseil des ministres qui s\'est tenu à Paris le 15 janvier 2020.
Le Premier ministre Edouard Philippe lors du compte-rendu du conseil des ministres qui s'est tenu à Paris le 15 janvier 2020. (BENOIT TESSIER / POOL / AFP)