Grève contre la réforme des retraites : des négociations qui se font attendre

Alors que la grève se poursuit toujours en France, les négociations entre le gouvernement et les délégations syndicales reprendront le 7 janvier. Les négociations ont été suspendues pendant trois semaines. Mais pour quelles raisons ?

france 3

En direct de Matignon dans le 12/13 de France 3, la journaliste Catherine Demangeat revient sur la trêve de trois semaines dans les négociations entre le gouvernement d’Édouard Philippe et les délégations syndicales, décidée avant les vacances. "C’est une longue pause dans les discussions officielles. Mais en fait, pendant ces vacances, au niveau de chaque entreprise, de chaque profession, les échanges n’ont jamais cessé entre syndicats et ministres concernés. C’est ce que font valoir certains conseillers", explique la journaliste.

>> Retrouvez les dernières informations sur la réforme des retraites et la grève dans notre direct

Un accord trouvé avec les pilotes de ligne

Et d’ajouter : "La veille de Noël, un accord a été trouvé avec les pilotes de ligne qui menaçaient de faire grève. Des négociations ont eu lui aussi pendant les fêtes avec les danseurs de l’opéra, cette fois sans succès. Chaque ministre est prié de surveiller et d’éteindre tout début d’incendie dans son secteur. Mardi 7 janvier marquera la reprise des discussions officielles à Matignon autour d’Édouard Philippe, le Premier ministre à qui Emmanuel Macron a mis la pression lors de ses vœux pour qu’il trouve un compromis rapide."

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants contre la réforme des retraites rassemblés le 31 décembre 2019 à Paris devant l\'opéra Bastille.
Des manifestants contre la réforme des retraites rassemblés le 31 décembre 2019 à Paris devant l'opéra Bastille. (MARTIN BUREAU / AFP)