Économie : ce qui change au 1er janvier

Comme chaque année, un certain nombre de réformes et de mesures entrent en vigueur le 1er janvier. En plateau, le journaliste Hervé Godechot fait le point.

France 3

Les mesures annoncées par Emmanuel Macron en faveur du pouvoir d'achat entrent en application en 2019. En plateau, le journaliste Hervé Godechot précise : "Pour les salariés, la prime d'activité augmente de 90 euros qui s'ajoutent à la hausse du smic de 18 euros par mois. Les heures supplémentaires sont exonérées d'impôts et de cotisations sociales. Pour les retraités, ceux qui gagnent moins de 2 000 euros par mois, la hausse de la CSG de 0,7 point de 2018 est annulée. Il faudra attendre toutefois mai prochain pour être remboursé du trop versé. Les pensions n'augmentent que de 0,3%, bien en dessous de l'inflation. Enfin le minimum vieillesse est revalorisé de 35 euros".

Bonnes et mauvaises nouvelles

Qu'en est-il des aides ? "La prime à la conversion, si vous vous débarrassez de votre vieux véhicule au profit d'un véhicule moins polluant, est désormais à 4 000 euros, soit deux fois plus que l'an dernier. Le chèque énergie, c'est + 50 euros ce qui le porte à 200 euros en moyenne. Dernière bonne nouvelle, les prix réglementés du gaz vont encore baisser, de 1,9%. L'État s'est engagé à ce que les tarifs du gaz et de l'électricité n'augmentent pas d'ici l'été", poursuit le journaliste de France 3. Mais il y a également des mauvaises nouvelles : les salariés voient les cotisations pour les retraites complémentaires augmenter. Le prix du timbre augmente de + 10%. Il passe ainsi de 95 centimes à 1,05 €. Le paquet de cigarettes va augmenter jusqu'à 20 centimes sur certaines marques. 

Le JT
Les autres sujets du JT
plus de 35 000 contributions et plus de 200 000 visiteurs ont été recensées sur la plateforme internet dédiée à la réforme des retraites.
plus de 35 000 contributions et plus de 200 000 visiteurs ont été recensées sur la plateforme internet dédiée à la réforme des retraites. (JOEL SAGET / AFP)