Haute-Loire : des résidents en Ehpad échangent des lettres avec des étudiants pour rompre l’isolement

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Des résidents en Ehpad d’Auverge échangent des lettres avec des étudiants pour rompre l’isolement
Article rédigé par
France Télévisions

Une jeune fille de Brioude, en Haute-Loire, a eu l’idée de lancer des échanges épistolaires entre étudiants et personnes âgées. Aujourd’hui, une cinquantaine de jeunes prennent la plume pour écrire. Une correspondance régulière est née avec plusieurs Ehpad d'Auvergne. #IlsOntLaSolution

Des échanges épistolaires qui durent depuis le début de l’année. Les résidents en Ehpad à Brioude en Haute-Loire gardent le contact avec le monde extérieur en temps de pandémie avec des étudiants de la commune grâce à des conversations par lettres interposées.

Des véritables moments de réconfort toujours très attendus par les résidents depuis quatre mois. "C’est très intéressant et on voit qu’on ne nous oublie pas, qu’on pense quand même à nous malgré notre âge. Même si on n’est pas malheureux, c’est toujours agréable", confie Yvette Dupin.

Une situation commune

Au fil des échanges, étudiants et retraités se rendent comptent des points communs qu’ils ont. De quoi tisser des liens encore plus forts de lettres en lettres. "On est tout seuls chez nous, donc on est dans la même situation qu’eux finalement et c’est pour ça que ça apporte quelque chose à tout le monde. Tout le monde est gagnant dans cette histoire", affirme Perrine Rocher, étudiante en psychologie.

Une cinquantaine d’étudiants participe au mouvement et une correspondance régulière est tenue avec plusieurs résidents de centres spécialisés en Auvergne. Prochaine étape, organiser une rencontre pour partager tous ces souvenirs de vives voix.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.