CSG : un geste pour les retraités

Emmanuel Macron a annoncé lundi 10 décembre l'annulation de la hausse de la CSG pour les retraités gagnant moins de 2 000 euros par mois. Mais cette annonce ne convainc pas totalement. 

FRANCE 3

À Montauban (Tarn-et-Garonne), dans la brume hivernale, la mobilisation des "gilets jaunes" reste intacte. L’accueil des annonces d'Emmanuel Macron est à l'image de la météo : glaciale. Pourtant, dans son discours, le président de la République a fait un geste. Les retraités seuls qui vivent avec moins de 2 000 euros par mois seront exemptés de la hausse de la CSG. Mais sur un marché en Île-de-France, le compte n'y est pas. "Ils ont fait un petit geste, mais ce n'est pas terrible", dénonce un homme. Les précisions du porte-parole du gouvernement mardi 11 décembre font douter de la réelle volonté de donner un coup de pouce aux retraités.

Des retraités méfiants

Les seniors en couple devront en effet gagner moins de 33 000 euros par an pour en bénéficier. Un détail qui change tout. Le gouvernement a beau l'assurer, 70% des retraités français ne seront plus assujettis à la hausse de la CSG, il n'empêche, les retraités mobilisés depuis un an et demi se méfient. Ils attendent une réelle amélioration de leurs conditions de vie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un \"gilet jaune\", dans une manifestation près de l\'Arc de Triomphe, à Paris, le 24 novembre 2018.
Un "gilet jaune", dans une manifestation près de l'Arc de Triomphe, à Paris, le 24 novembre 2018. (EMERIC FOHLEN / NURPHOTO / AFP)