Auto-entrepreneurs : des retraites bientôt plus élevées ?

Le gouvernement Fillon avait promis aux autoentrepreneurs qu'ils bénéficieraient du même droit à la retraite que les autres professions libérales. Ce n'est pas le cas. Un assuré s'est retourné contre sa caisse de retraite complémentaire et vient de la faire condamner.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Des auto-entrepreneurs s'estiment lésés et réclament devant les tribunaux la réévaluation de leurs pensions de retraite. Tous s'en prennent à la Cipav, une caisse de retraite complémentaire à laquelle beaucoup sont affiliés d'office. Selon l'avocat qui les défend, la caisse à mal calculé les points de retraite des auto-entrepreneurs.

La Cipav gère 320 000 retraites complémentaires

Dans ces affaires, la justice a donné raison aux auto-entrepreuneurs. La caisse a été condamnée à verser des retraites supérieures. Cette caisse gère la retraite complémentaire de 320 000 auto-entrepreuneurs. Selon leur fédération professionnelle, les conflits pourraient se multiplier. De son côté, la caisse se défend de tout mauvais calcul et met en avant "la position sans ambiguïté de l'État qui a confirmé le bien-fondé de la pratique de la Cipav". L'une de ces affaires fait l'objet d'un pourvoi en cassation. Tant que la cour n'aura pas tranché, le ministère des Solidarités et de la Santé se refusent à tout commentaire sur le sujet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un document pour devenir auto-entrepreneur.
Un document pour devenir auto-entrepreneur. (MAXPPP)