Amélie de Montchalin (LREM) : "Il faut que, sur le terrain, la politique sociale fonctionne"

Amélie de Montchalin, députée de l'Essonne et première vice-présidente du groupe La République en marche à l'Assemblée nationale, est l'invitée des "4 vérités" de France 2, lundi 11 mars.

France 2

Stanislas Guerini, délégué général de La République en marche, a proposé la réindexation des retraites sur l'inflation. "C'est le reflet de ce qu'on a entendu dans les grands débats. Les retraités ont été très nombreux et ont exprimé une grande inquiétude sur la perte d'indépendance", assure Amélie de Montchalin sur le plateau des "4 Vérités" de France 2, lundi 11 mars. "C'est très sain qu'un mouvement politique fasse émerger des propositions", note l’élue de l'Essonne. 

"Taxer la rente plutôt que ce qui produit des emplois" 

"Il y a une grande injustice pour les Français sur la donation", déplore la première vice-présidente du groupe La République en marche à l'Assemblée nationale. "Faciliter les donations est une priorité aujourd'hui", poursuit-elle. "Je préfère plutôt taxer la succession, la rente, plutôt que de taxer ce qui produit des emplois", assure la députée. "Il faut que sur le terrain la politique sociale fonctionne", affirme Amélie de Montchalin. Concernant le grand débat national, "on ne pourra pas dire oui à tous les sujets", conclut Amélie de Montchalin. 

Amélie de Montchalin à l\'Assemblée nationale, le 22 janvier 2018, à Paris.
Amélie de Montchalin à l'Assemblée nationale, le 22 janvier 2018, à Paris. (ERIC PIERMONT / AFP)