Cet article date de plus de sept ans.

Salariés expérimentés

Des études nous montrent que le taux d'emploi des 55/64 ans n'atteint pas les 38%. Considérés comme charges sociales pour certains, nos aînés n'ont plus la place et le respect que leur accordaient les générations passées.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.

Au sein d'un milieu professionnel parfois inadapté, ils deviennent des proies faciles : dépassement face aux nouvelles technologies, harcèlement au travail, épuisement physique et moral. Loi et associations s'animent pourtant autour d'un sujet controversé. La revanche des seniors est-elle en marche ?

L'âge en sait plus que les livres. Le gouvernement compte venir en aide aux plus âgés en leur facilitant l'embauche et le cumul emploi-retraite. Une nouvelle ère s'instaure pour des personnes expérimentées en manque de reconnaissance ! Gare aux discriminations contre les seniors, les sanctions judiciaires pèsent, comme une nouvelle épée de Damoclès sur les grands patrons.

Les années donnent l'expérience, et l'expérience donne l'expertise. Patrice en est conscient. Professeur d'université, il a peine à léguer sa chaire car ?enseigner, c'est toute [sa] vie?. A 58 ans, Patrice n'a ?pas vieilli? et pour lui, le contact permanent avec les étudiants est une cure de jouvence. Si les jours défilent, la passion n'a pas d'âge.

Ancienneté n'est pas vieillesse, et vieillesse n'est pas sénilité. Cathy, directrice des ventes, a décidé de prendre sa retraite anticipée. ?C'est une nouvelle vie qui commence, déclare-t-elle, je peux m'occuper de choses que j'avais laissées en suspens durant ma carrière?. Entre engagements associatifs, loisirs et bons moments en famille, Cathy s'épanouit chaque jour davantage.

Lâcher du lest : une épreuve ? Louis a toujours aimé tenir les rênes, de sa vie comme de celle des autres. ?Petit, je donnais déjà des ordres à mon grand frère?, nous dit-il. Commander pour lui, c'est une façon d'exister et abandonner son poste de chef d'entreprise, il ne peut l'accepter. Louis est conscient d'aller parfois trop loin, mais ?la retraite l'angoisse?, il a peur de perdre son identité en arrêtant son activité. Se résumer à une fonction, est-ce la tumeur de toute une société ?

 

Eléonore Dastugue

Publié le 5 juin 2009

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rebondir

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.