Vidéo Interview Brut : Magali Berdiah, l'agent des stars de télé-réalité

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 7 min.
Elle s'occupe des stars de la télé-réalité comme Nabilla, Julien Tanti, Jessica Thivenin... Elle a connu des difficultés financières avant de connaître le succès avec sa société. C'est Magali Berdiah.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Elle s'occupe des stars de la télé-réalité comme Nabilla, Julien Tanti, Jessica Thivenin... Elle a connu des difficultés financières avant de connaître le succès avec sa société. C'est Magali Berdiah.

Brut l'a rencontrée chez elle, à Dubaï.  

Une réussite progressive 

À 23 ans, Magali Berdiah commence le métier d'assureur. Mal entourée et mal conseillée, elle se retrouve progressivement dans une situation financière très délicate, et explique avoir connu deux années particulièrement compliquées. C'est en se rapprochant de plusieurs personnalités de la télé-réalité que Magali Berdiah commence à envisager une nouvelle activité professionnelle.

À l'époque des premiers "influenceurs", elle propose de négocier pour eux une rémunération convenable en échange de la publicité effectuée. "Je suis allée les accompagner, j'ai récupéré, j'ai négocié un peu tout ça et ça m'a redonné une force", explique-t-elle. Magali Berdiah contacte de nombreuses entreprises, trop petites pour investir dans la publicité mais intéressées par l'idée de promouvoir leurs produits à travers les influenceurs. Sa société prend alors de la valeur. "Aujourd'hui, Sauna Events, c'est plusieurs dizaines de millions d'euros", affirme l'agent.   

De nombreuses critiques et polémiques

"Les influenceurs, c'est un peu une cible facile, c'est toujours de la faute des influenceurs", déplore-t-elle. Face aux polémiques sur le "dropshipping", Magali Berdiah affirme apprendre chaque jour dans un domaine professionnel encore très récent, et progressivement éliminer des pratiques qu'elle considère non éthiques. "C'est un nouveau métier que je ne connais pas. Je suis obligée de rencontrer des difficultés pour apprendre puisqu'il n'y a pas de précédent", précise-t-elle.

Magali Berdiah évoque également les critiques incessantes subies sur les réseaux, et une forme de harcèlement difficile à arrêter. "C'est beaucoup plus facile de s'attaquer à une femme, aujourd'hui, dans le business, qui réussit, surtout dans ce milieu-là qui est un milieu très particulier, où on se dit bon, elle va pleurer, on va la faire tomber, c'est terminé", explique-t-elle. "Il n'y a pas de limite", ajoute-elle. Néanmoins, l'agent de stars ne compte pas se décourager, et est persuadée que la lumière finit toujours par revenir : "C'est le prix à payer pour réussir", sourit-elle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emploi des femmes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.