Salaires : les inégalités entre les femmes et les hommes persistent

À partir de samedi 3 novembre, les femmes travaillent pour des prunes au regard du salaire que touche un homme. A poste équivalent, on observe 9% d'écart.

France 2

À compter de samedi 3 novembre, les Françaises pourront considérer ne plus toucher de salaire. L'égalité salariale existe-t-elle dans les entreprises françaises ? Dans cette société d'immobilier, la différence de salaire entre les hommes et les femmes est pratiquement de 3%, mais l'harmonisation des rémunérations coûte cher. "Sur six années, nous avons consacré environ 600 000 euros à la réduction de ses inégalités", explique une des salariés. Une situation loin d'être répandue dans toutes les entreprises.

Des sanctions ont été mises en place

Pourtant l'égalité salariale est inscrite dans la loi depuis 1972. Tout employeur est tenu d'assurer pour un même travail ou pour un travail de valeur égale, l'égalité de rémunération entre les hommes et les femmes. Mais souvent les femmes n'ont pas accès aux mêmes postes que les hommes. Résultat : une différence de salaire de -23,7% tous secteurs confondus. Des sanctions ont été mises en place pour les entreprises qui ne respectent pas l'égalité salariale, mais selon certains syndicats, seul 0,2% d'entre elles ont été sanctionnées en six ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le salaire net devrait augmenter au 1er octobre 2018.
Le salaire net devrait augmenter au 1er octobre 2018. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)