Pauvreté : ce que nous apprend le dernier rapport du Secours catholique

L'association, qui a publié son rapport annuel jeudi 7 novembre, s'alarme notamment de venir en aide principalement à des femmes.

FRANCE 2

Le Secours catholique a publié jeudi 7 novembre son rapport annuel. Premier constat : la population la plus fréquemment rencontrée par l'association reste féminine. 18% des personnes accueillies en 2018 sont en effet des femmes vivant seules et 28% sont des familles monoparentales. Si le seuil de pauvreté en France est évalué à près de 1 000 euros par mois, le niveau de vie médian des personnes accueillies l'an dernier par l'association est de 545 € seulement. Et 20% n'ont aucune ressource.

Un public de plus en plus diplômé

Les bénéficiaires de l'association sont de plus en plus diplômés et vivent dans la précarité. 64% d'entre eux sont au chômage, bien au-dessus de la moyenne française, qui est de 9%. Enfin, parmi toutes les factures qui ne parviennent pas à être réglées, le loyer représente 41% des impayés devant l'eau et l'électricité (40%).

Le JT
Les autres sujets du JT
Une antenne du Secours catholique à Fort-de-France, en Martinique, le 23 juin 2010.
Une antenne du Secours catholique à Fort-de-France, en Martinique, le 23 juin 2010. (MARIE-REINE MATTERA / PHOTONONSTOP / AFP)