Inégalité salariale : un écart de 16,5% en 2021 entre les femmes et les hommes

Publié Mis à jour
Inégalité salariale : un écart de 16,5% en 2021 entre les femmes et les hommes
Article rédigé par
M. Bougault - France 3
France Télévisions

Depuis 2015, malgré les mesures mises en place par les responsables politiques pour mettre fin à l’inégalité de salaires entre les femmes et les hommes, les écarts persistent, et plus encore, se creusent. Explications.

Mercredi 3 novembre, depuis 9h22, les femmes travaillent gratuitement en France, si l’on prend en compte les inégalités de salaires. Le calcul a été fait par un collectif féministe, Les Glorieuses, qui s’est appuyé sur des statistiques européennes pour établir cet horaire symbolique. "L’écart est de 16,5% en 2021, ce qui n’est pas rien. Autrement dit, à poste égal et compétences égales, une femme touche 16,5 % de moins qu’un homme", explique la journaliste Manon Bougault sur le plateau du 13h.

Plusieurs facteurs en cause

En 2020, l’écart s’élevait à 15,5%. L’inégalité salariale continue donc de se creuser entre les femmes et les hommes, pour plusieurs raisons, à commencer par le temps passé en entreprise. "Les femmes sont bien plus souvent à temps partiel que les hommes, mais c’est aussi lié à l’emploi occupé. Les femmes occupent des postes moins valorisés socialement, et donc moins bien payés, selon le collectif Les Glorieuses", détaille Manon Bougault. S’y ajoutent les discriminations pures, puisque dans certaines sociétés, les postes à responsabilités confiés à des femmes sont parfois moins bien payés que s’ils étaient attribués à des hommes. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.