Violences : des policiers exaspérés

Après les manifestations contre la loi El Khomri, plus de 60 policiers et gendarmes ont été blessés dans toute la France.

FRANCE 2

De nombreux policiers et gendarmes ont été blessés lors des manifestations contre la loi Travail, dont un particulièrement. Celui-ci était un fonctionnaire de la brigade d'information de la voie publique qui travaillait en civil pour sécuriser le cortège. Aujourd'hui, ses jours ne sont plus en danger, mais ses confrères protestent contre des conditions d'intervention de plus en plus périlleuses.

Une violence "insupportable"

À plusieurs reprises, les forces de l'ordre ont dû subir l'assaut de manifestants particulièrement déterminés. C'est à coup de pavés et de pierres qu'ils s'en sont pris aux policiers. Certains même ont été visés par des extincteurs. Une violence jugée insupportable par les syndicats de police. Avant même les incidents, 50 personnes ont été déférées devant la justice, principalement pour des violences envers les forces de l'ordre.

Le JT
Les autres sujets du JT