VIDEOS. Scènes de chaos lors de la manifestation parisienne contre la loi Travail

Quarante personnes ont été blessées dans la capitale, lors de ce rassemblement, 29 membres des forces de l'ordre et 11 manifestants, a indiqué, mardi, la préfecture de police de Paris.

Des manifestants affrontent les forces de l\'ordre, le 14 juin 2016 à Paris, lors du rassemblement contre la loi Travail.
Des manifestants affrontent les forces de l'ordre, le 14 juin 2016 à Paris, lors du rassemblement contre la loi Travail. (MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY)

Une fois encore, de violents affrontements ont émaillé le rassemblement contre la loi Travail. Plusieurs milliers de personnes ont défilé dans les rues de Paris, entre 75 000, selon la police et un million, selon les syndicats, mardi 14 juin, pour protester contre la réforme portée par la ministre Myriam El Khomri.

>> Suivez la situation dans notre direct

Les manifestants tentaient de rejoindre les Invalides depuis la place d'Italie, mais la marche du cortège a été interrompue lorsque plusieurs centaines de jeunes encagoulés s'en sont pris aux forces de l'ordre. Ces derniers ont répondu à coups de matraque et de gaz lacrymogènes. Cinquante-huit personnes ont été interpellées, a précisé la préfecture de police. Francetv info fait le point en vidéos sur cette journée émaillée de violences.

Grenades de désencerclement contre projectiles

Plusieurs vitrines de banques ont été brisées par des casseurs, parfois sous les huées d'une partie des manifestants. Dans le secteur de Port-Royal, des "individus sont entrés sur un chantier pour prendre des palettes avant de les jeter sur les forces de l'ordre", a indiqué la préfecture de police. Le goudron, qui constitue les routes parisiennes, a aussi été arraché, puis lancé sur les forces de l'ordre. 

Les policiers ont répliqué à coups de grenades lacrymogènes et de désencerclement. Mais certains manifestants s'en sont saisis pour les renvoyer sur les policiers. 

Des canons à eau ont aussi été utilisés pour disperser la foule aux abords de l'hôpital Necker, dans le 15e arrondissement.

Des cocktails molotov jetés sur les forces de l'ordre

Selon plusieurs journalistes sur place, les policiers ont essuyé des jets de projectiles incendiaires. Certains manifestants ont aussi mis le feu à des Vélibs.

Plusieurs blessés parmi les manifestants et les policiers

Vingt-neuf membres des forces de l'ordre et 11 manifestants ont été blessés lors de la manifestation à Paris, selon un bilan de la préfecture de police de Paris, qui a fait état, à 18h40, de 58 interpellés.

L'un des manifestants s'est écroulé boulevard Raspail après un jet de grenade de la police, indique un journaliste de BuzzFeed sur place. Il a été pris en charge par les pompiers et semble dans un "état plus grave".