SNCF : la tension monte

Alors que les cheminots attendent des engagements du gouvernement sur leurs conditions de travail, ils ont annoncé le début d'une grève illimitée.

FRANCE 3

La grève de la SNCF commencera ce mardi 31 mai. Et la CFDT finalement, n'y participera pas. Le syndicat a obtenu des garanties sur le temps de travail des cheminots. Cet engagement, le gouvernement l'aurait-il négocié directement avec les syndicats dans le dos de la direction ? Le patron de la SNCF Guillaume Pépy s'est montré très agacé, des rumeurs de démission ont même circulé, le ministre des Transports dément en tout cas formellement.

Au moins six jours de grève

Le gouvernement, déjà fragilisé par les blocages de raffineries, souhaite éviter un nouveau bras de fer dans les transports. Mais pour la CGT, hors de question de lever la grève. "Il y a deux choses : la règlementation au sein de l'entreprise et bien sûr la loi El Khomri", dénonce un syndicaliste au micro de France 3. À la SNCF, les négociations internes pourraient déboucher sur un accord, mais pas avant lundi prochain. La grève risque donc de durer au moins six jours.

Le JT
Les autres sujets du JT