Sept Français sur dix veulent le retrait de la loi Travail pour éviter les blocages

Alors que les pénuries de carburant se multiplient, une majorité de personnes s'inquiète que le climat ne s'installe en France. 

Des opposants à la loi Travail bloquent le pont de Normandie, le 25 mai 2016, au Havre (Seine-Maritime). 
Des opposants à la loi Travail bloquent le pont de Normandie, le 25 mai 2016, au Havre (Seine-Maritime).  (JONATHAN KONITZ / MAXPPP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils veulent éviter un blocage du pays. Sept Français sur dix (69%) se disent favorables au retrait de la réforme du Code du travail pour éviter que la colère ne s'installe durablement en France, révèle un sondage Elabe pour BFMTV, publié mercredi 25 mai. Dans le détail, ce scénario est souhaité par 65% de sympathisants de gauche, 54% de la droite et du centre, et 77% des sympathisants du Front national. 

La moitié désapprouve les actions contre le texte

Une majorité de sondés (59%) estime aussi que les principaux responsables des tensions sociales actuelles sont du fait de François Hollande et de son Premier ministre, Manuel Valls. Au contraire, quatre sur dix estiment que la responsabilité incombe plutôt aux syndicats, et en l'occurrence à la CGT. L'étude montre aussi que 52% de Français désapprouvent les actions des opposants à la loi Travail, tant le blocage des raffineries que les appels à la grève. 

Sondage réalisé par internet les 24 et 25 mai auprès d'un échantillon de 1 000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.