#PoseTonCRS : quand des internautes détournent la photo de l'étudiante frappée par un policier

Tamara s'est fait frapper par un CRS jeudi à Paris, en marge d'une manifestation contre la loi Travail.

Des CRS lors d\'une manifestation contre la loi travail à Paris, samedi 9 avril 2016.
Des CRS lors d'une manifestation contre la loi travail à Paris, samedi 9 avril 2016. (MIGUEL MEDINA / AFP)

"Je me suis pris un coup violent et non justifié, je suis encore choquée", confie Tamara à Buzzfeed, vendredi 15 avril. La veille, l'étudiante en théâtre de 24 ans a été frappée à la hanche par un CRS, alors qu'elle buvait un verre en terrasse avenue Jean Jaurès, dans le 19e arrondissement de Paris.

Vers 13h15, alors que le cortège de manifestants contre la loi Travail arrive à sa hauteur, Tamara reçoit une grenade lacrymogène lancée par des CRS. En colère, elle se lève pour interpeller les policiers, lorsque l'un d'entre eux lui assène un coup de pied. "J’ai 'gueulé' sur eux en disant aux CRS qu’ils s’en prenaient à n’importe qui, sans réfléchir", raconte-t-elle.

La scène a été immortalisée par le photographe Jan Schmidt-Whitleyn et est vite devenue un mème sur Twitter sous le hashtag #PoseTonCRS.

Les cinéphiles

Les politiques

Les artistiques

Les sportifs

Les "people"