Politique : les mesures économiques radicales des candidats de droite

En pleine polémique autour de la loi Travail, France 2 revient sur les mesures économiques proposées par les candidats à la primaire Les Républicains.

France 2

La loi Travail divise la gauche et provoque la colère des syndicats, mais pour les candidats à la primaire des Républicains, elle est encore très insuffisante. Alain Juppé, François Fillon, Bruno Le Maire ou Nicolas Sarkozy, pas encore officiellement déclaré, tous promettent plus de souplesse dans le Code du travail.  

Un objectif très ambitieux

Tourner la page des 35 heures et revenir à une durée légale de 39 heures par semaine, y compris dans la fonction publique. Des propositions choc, à l'image des programmes très libéraux présentés par les candidats. Certains promettent par exemple de réduire de 100 milliards d'euros les dépenses publiques. Un objectif très ambitieux, selon certains économistes. Et pour faire des économies, certains candidats de droite veulent repousser l'âge de la retraite à 65 ans, rendre les allocations chômage dégressives et supprimer jusqu'à 250 000 postes de fonctionnaires en cinq ans. En contrepartie, les candidats de droite promettent des baisses d'impôts, et un retour au plein emploi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Français sur deux souhaite des modifications du projet de loi sur la réforme du code de travail, selon un sondage Elabe publié le 3 mars 2016.
Un Français sur deux souhaite des modifications du projet de loi sur la réforme du code de travail, selon un sondage Elabe publié le 3 mars 2016. (CITIZENSIDE/GERARD BOTTINO / CITIZENSIDE.COM / AFP)