Cet article date de plus de trois ans.

Plafonnement des indemnités prud'homales : la mesure qui divise

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Prud'hommes : une réforme qui divise
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Quels sont les changements apportés aux droits aux prud'hommes dans la réforme du Code du travail ? Comment est perçu le plafonnement des indemnités ?

Quelles sont les réactions au Conseil de prud'hommes de Paris après l'annonce de plafonnement des indemnités prud'homales ? Une mauvaise nouvelle selon Zana Mebarki, une vendeuse de 46 ans qui conteste son licenciement. C'est la même déception pour Laurent Porteboeuf, un vendeur de 51 ans, lui aussi en pleine procédure.

Entre employeur et employé

Une réforme défavorable aux employés ? C'est aussi l'avis d'Alexandra Sabbe-Ferri, une avocate défendant les salariés aux prud'hommes. "Les indemnités seront moins importantes qu'elles ne le sont actuellement. Les salariés auront, du coup, plutôt intérêt à négocier des ruptures conventionnelles", explique cette dernière. Mais cette mesure satisfait les entreprises selon Étienne Pujol, un avocat qui défend les employeurs. "Souvent, les demandent de la part des salariés sont assez exorbitantes. Là, elles sauront qu'il y a un montant maximum au-delà duquel elles ne seront pas condamnées. Donc ça les rassure", explique ce dernier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.