Manifestations contre la loi Travail : 113 interpellations et environ 70 000 manifestants dans toute la France, selon la police

Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, revendique "plus de 200 000 manifestants".

Un manifestant fait face à des policiers, le 23 juin 2016, à Rennes.
Un manifestant fait face à des policiers, le 23 juin 2016, à Rennes. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

La mobilisation est en baisse. Environ 70 000 manifestants ont défilé, jeudi 23 juin, dans toute la France pour protester contre la loi Travail, annonce la police. De son côté, Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, revendique "plus de 200 000 manifestants". Au total, 113 personnes ont été interpellées, selon les autorités. Des heurts ont notamment eu lieu à Rennes, où des vitrines ont été brisées et des poubelles incendiées.

>> Suivez notre direct sur la mobilisation parisienne

Des rassemblements ont eu lieu dans 120 villes, dont Nantes, Lyon et Paris, où entre 19 000 et 20 000 personnes ont manifesté, selon la police (60 000 selon les syndicats).

Malgré cette traditionnelle bataille des chiffres entre les organisations syndicales et les autorités, il s'agit de l'une des mobilisations les moins fortes depuis le début de la contestation en mars. Ainsi, le 14 juin, la police a compté 75 000 manifestants à Paris (les syndicats en ont revendiqué 1 million).