Loi Travail : vers l'arrêt des centrales nucléaires ?

Mardi 24 mai, les salariés de la centrale de Nogent-sur-Seine (Aube) ont voté le ralentissement de la production. Les explications de Laurent Meney pour France 3.

France 3

La centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine (Aube) va-t-elle s'arrêter, après le vote des salariés d'une grève ? Les réponses de Laurent Meney, sur place. "S'arrêter, peut-être pas. Pour la petite histoire, une tranche est déjà à l'arrêt pour des raisons techniques. La deuxième tranche, qui produit l'équivalent de la consommation d'électricité de l'Île-de-France, pourrait voir sa charge baisser", explique l'envoyé spécial de France 3.

4% de la production nationale

L'appel de la CGT a eu un écho inattendu. Concrètement, ce mercredi 25 mai au soir, une partie du personnel de production pourrait décider de réduire la production électrique. "La CGT parle de 30 à 50% et n'exclue pas d'ici quelques jours, un arrêt complet de la tranche si leurs revendications ne sont pas entendues par le gouvernement. Une décision extrême, mais qui n'aurait pas de conséquence, car Nogent, c'est 4% de la production annuelle nationale", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
La centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine (Aube), le 25 avril 2011.
La centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine (Aube), le 25 avril 2011. (MAXPPP)