Loi Travail : la manifestation gâchée par les casseurs

Lors de la neuvième mobilisation contre la loi El Khomri mardi 14 juin, 29 policiers ont été blessés. Une manifestation parisienne marquée une nouvelle fois par des violences qui se sont poursuivies après le défilé place de la République.

France 2

Plusieurs voitures calcinées. Ces dégâts témoignent de l'extrême violence des centaines de casseurs venus en marge de la manifestation contre la loi Travail. Des casseurs cagoulés, armés de pierres et de bâtons, qui ont tout saccagé sur leur passage mardi après-midi à Paris. Les façades des banques, des restaurants et même celles de l'hôpital Necker ont été endommagées.

Cazeneuve : "cela suffit !"

Les affrontements avec les forces de l'ordre ont fait rage. Pour disperser la foule, la police a répliqué à coups de gaz lacrymogènes et a même utilisé un canon à eau. En tout, 58 personnes ont été interpellées. 29 policiers et 11 manifestants ont été blessés.

"Je forme vraiment le voeu que la justice passe parce que cela suffit". Mardi soir sur France 2, le ministre de l'Intérieur a tapé du poing sur la table. De la violence, du vandalisme qui font passer en arrière-plan les revendications des syndicats contre la loi Travail.

Le JT
Les autres sujets du JT