Loi Travail : l'exécutif est déterminé malgré la contestation

Ce mercredi 9 mars est une journée à haut risque pour le gouvernement, avec plus de 250 manifestations à travers la France.

France 2

Sous couvert d'humour, l'entourage de François Hollande lâche un chiffre : un million de manifestants, soit le nombre de signataires de la pétition en ligne pour l'abrogation de la loi El Khomri. Une pirouette pour minimiser le mouvement de ce mercredi si le compte n'y était pas. Mais ça, c'est pour la façade. Car dans les faits, le président sait bien que la mobilisation de la jeunesse, même légère, c'est de la nitroglycérine : une maladresse et ça explose.

Valls fait comme si de rien n'était

Manuel Valls termine ses entretiens avec les syndicats cet après-midi. Hier soir, ce sont les députés socialistes rétifs qu'il a tenté de convaincre. Le Premier ministre reste déterminé à inscrire cette loi à son palmarès coûte que coûte. C'est même devenu pour lui un enjeu personnel, quitte à largement édulcorer le texte s'il le faut.

Le JT
Les autres sujets du JT