Loi Travail : faut-il taxer davantage le recours au CDD ?

La ministre du Travail assure que la piste qui consisterait à imposer davantage les entreprises qui ont recours à des contrats à durée déterminée est "sur la table". 

Une séance de job dating à Montbéliard (Doubs), pour recruter des intérimaires et des emplois en CDD chez PSA, le 5 janvier 2016.
Une séance de job dating à Montbéliard (Doubs), pour recruter des intérimaires et des emplois en CDD chez PSA, le 5 janvier 2016. (MAXPPP)
Myriam El Khomri l'assure : il faut "entendre" les "critiques" et les "incompréhensions" sur son projet de réforme du droit du travail. Au lendemain des manifestations qui ont rassemblé entre 200 000 et 500 000 personnes dans toute la France, la ministre du Travail a annoncé que la surtaxation des CDD demandée par les syndicats était "posée sur la table", dans le cadre de "la discussion avec les partenaires sociaux sur la nouvelle convention d'assurance chômage".

Cette question "a un lien avec le projet de loi parce qu'elle vise à réduire la précarité", a justifié la ministre, estimant que la surtaxation de certains contrats courts adoptée en 2013 n'avait pas eu "l'effet escompté".

"La taxation des CDD, je dirais : enfin !", s'est aussitôt réjoui le patron du Parti communiste, Pierre Laurent. "Il est temps qu'on se réveille sur cette question, a-t-il ajouté. Mais si c'est pour mettre quelques petites mesures comme ça en laissant intact le reste du projet, c'est-à-dire en gros pour faire avaler la pilule, cela ne passera pas."

Faut-il taxer davantage le recours au CDD ? Votez, réagissez et commentez sur notre site.

Loi Travail : faut-il taxer davantage le recours au CDD ?
Partager ce sondage :
Toutes les questionsEn partenariat avecfranceinfo