Cet article date de plus de huit ans.

Le policier suspecté d'avoir frappé un lycéen en marge d'une manifestation à Paris a été placé en garde à vue

Le policier a déjà été entendu dans le cadre d'une enquête administrative, mais n'a pas été suspendu pour le moment.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Une vidéo montre un adolescent se faire frapper par un policier non loin du lycée Bergson de Paris, le 24 mars 2016, en marge de la mobilisation contre la loi Travail. (CR12 C / YOUTUBE)

Le policier suspecté d'avoir frappé un lycéen parisien lors d'une manifestation contre la loi Travail a été placé en garde à vue à l'IGPN, la police des polices, jeudi 31 mars, dans le cadre de l'enquête judiciaire, selon une source policière contactée par France 2, confirmant une information d'i-Télé. Le policier a déjà été entendu dans le cadre d'une enquête administrative, mais n'a pas été suspendu pour le moment.

Deux commissariats caillassés

Une vidéo postée sur les réseaux sociaux avait révélé que le lycéen du lycée Bergson, dans le 19e arrondissement, avait été frappé violemment au visage par un policier, le 24 mars, alors qu'il manifestait pacifiquement. 

Un policier assène un coup de poing à un jeune manifestant
Un policier assène un coup de poing à un jeune manifestant Un policier assène un coup de poing à un jeune manifestant

Le lendemain, les élèves du lycée Bergson avaient manifesté contre les violences policières. Le rassemblement a dégénéré : deux commissariats ont été caillassés et deux supermarchés ont été pillés

Attaque contre un commissariat après le coup d'un policier sur un lycéen
Attaque contre un commissariat après le coup d'un policier sur un lycéen Attaque contre un commissariat après le coup d'un policier sur un lycéen (FRANCE 2)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.