Incidents contre l'hôpital Necker : Manuel Valls et François Hollande menacent d'interdire les manifestations

La CGT est directement mise en cause par le gouvernement. France 2 vous livre les explications.

Face à l'ampleur des violences, mardi 14 juin, François Hollande et Manuel Valls menacent d'interdire les prochaines manifestations. "Je demande à la CGT de ne plus organiser ce type de manifestation sur Paris, et au cas par cas nous prendrons nous nos responsabilités. Ça suffit. Il y a un besoin d'autorité et d'ordre exprimé par les Français", a expliqué le Premier ministre. 

Des manifestations le 23 et 28 juin

Un choix de fermeté approuvé par l'opposition. Mais pour une partie de la gauche en revanche, écologistes et frondeurs, cette menace de l'exécutif est inacceptable. L'idée même de restreindre le droit de manifester fait également bondir le patron de Force ouvrière qui dénonce "un amalgame", et accuse Manuel Valls de perdre ses nerfs. Deux autres journées de manifestations contre la loi Travail sont prévues les 23 et 28 juin prochains.
 
Le Premier ministre Manuel Valls à l\'Assemblée nationale, le 17 mai 2016.
Le Premier ministre Manuel Valls à l'Assemblée nationale, le 17 mai 2016. (ERIC FEFERBERG / AFP)