DIRECT. Suivez le déplacement de Manuel Valls en Alsace sur le thème de l'emploi

Le Premier ministre est accompagné, lundi, du ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, et de la ministre du Travail, Myriam El Khomri. 

Ce direct est terminé.

avatar
Louis BoyVincent MatalonFabien MagnenouFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Attention, sujet brûlant. Manuel Valls est en déplacement, lundi 22 février, dans le Haut-Rhin, sur le thème du travail et de l'emploi, quelques jours à peine après la présentation des grandes lignes du projet de loi El Khomri sur la réforme du Code du travail.

 Le Premier ministre est accompagné de la ministre du Travail, Myriam El Khomri, ainsi que du ministre de l'Economie, Emmanuel Macron. Manuel Valls doit prononcer un discours à 14h20. Une allocution à suivre en direct sur francetv info. 

 Les ministres visiteront une entreprise du groupe chimique Solvay à Chalampé pour rencontrer "des apprentis et des salariés ayant bénéficié d'un parcours de mobilité", explique France 3 Alsace. Ils se rendront ensuite dans une agence Pôle emploi de Mulhouse, avant de visiter une autre entreprise à Cernay. 

Ce déplacement a lieu alors que les annonces faites la semaine dernière sur la réforme du droit du travail divise à gauche. La section socialiste de Mulhouse est directement montée au créneau, sur Twitter, pour dénoncer le projet de loi et inviter la ministre à prendre sa carte chez Les Républicains. "Non, ça ce n'est pas la gauche"s'est indignée la responsable de la section auprès de francetv info.  

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #TRAVAIL

17h37 : @anonyme : En filigrane, oui. Le quotidien Les Echos avait interrogé la ministre du Travail sur un tel recours pour faire adopter la loi. Voici quelle était sa réponse, mercredi dernier : "Avec le Premier ministre, nous voulons convaincre les parlementaires de l'ambition de ce projet de loi. Mais nous prendrons nos responsabilités."

17h31 : 49-3: Mais ce n'est pas l'inverse de ce que la ministre avait déclaré il y a quelques jours ?!

17h32 : Cela signifie que la réforme du Code du travail sera bien débattue au Parlement, sans recours à l'article 49.3 de la Constitution qui autorise le gouvernement à faire adopter un texte sans vote.

17h32 : La ministre du Travail Myriam El Khomri juge "ni souhaitable, ni nécessaire" le recours au 49.3 pour la réforme du Code du travail. Cette option, d'abord évoquée, avait été contestée au sein même du gouvernement et de la majorité. "Le mieux est de trouver une majorité", avait ensuite indiqué François Hollande.

17h07 : "Non, ça ce n'est pas la gauche." Vendredi dernier, francetv info avait contacté la section PS de Mulhouse, très critique envers le gouvernement. Les militants continuent de défier les ministres, alors que Manuel Valls, Emmanuel Macron et Myriam El Khomri sont en visite dans leur ville.

16h49 : Après l'usine Solvay de Chalampé (Haut-Rhin), Manuel Valls, Emmanuel Macron et Myriam El Khomri sont à Mulhouse, pour visiter le Pôle emploi Drout.

16h08 : "Il y en a qui sont encore au XIXe siècle, moi, et les membres du gouvernement ici présents, nous sommes dans le XXIe siècle et nous savons qu'économie et progrès social vont de pair." Le Premier ministre a défendu son avant-projet de réforme du Code du travail, à Chalampé (Haut-Rhin).






(FRANCETV INFO)

15h21 : "Il y en a qui sont encore au XIXe siècle, nous [le gouvernement], nous sommes au XXIe siècle et nous savons qu'économie et progrès social vont de pair."

15h21 : "C'est un message adressé aux 3,5 millions de chômeurs de notre pays pour leur dire que nous n'acceptons pas la fatalité, Non, tout doit être tenté et nous ne devons jamais baisser les bras. (...) C'est une réforme indispensable, lisez-la. Il y a beaucoup de bêtises entendues ici et là."

15h18 : "Ce projet de loi est un acte de confiance adressé aux chefs d'entreprises, de TPE, de PME et des grands groupes. La France a besoin de compétitivité et elle a besoin des entreprises (...). C'est un accord gagnant-gagnant pour les entrepreneurs et les salariés."

15h16 : "Le status quo et l'immobilisme nous condamneraient. Il faut aller encore plus loin dans le mouvement des réformes. Le sens de cette loi est de donner plus de liberté aux entreprises."

15h15 : "Ce plan d'urgence porté avec beaucoup de volontarisme par Myriam El Khomri doit permettre de doubler le nombre de formations à l'emploi. (...) Aujourd'hui, seuls 10% des chômeurs sont formés alors que certains secteurs peinent à recruter."

Manuel Valls prononce un discours sur l'emploi, à l'usine Solvay de Chalampé (Haut-Rhin). Vous pouvez le suivre en direct sur France 3 Alsace.

15h07 : La CGT fait circuler un tract pour dénoncer un "Vigipirate social renforcé", signale Sophie Brunn, de France 2, avec la photo des trois ministres. "Récemment radicalisés, ils auraient décidé de s'en prendre directement au droit du travail, maigre rempart devant la rapacité des patrons et de leurs actionnaires."



15h07 : Les membres du gouvernement sont attendus de pied ferme par les syndicats, comme le signale France 3 Alsace.

15h07 : Le Premier ministre Manuel Valls va prononcer un discours dans quelques minutes, après cette visite. Vous pouvez le suivre en direct chez nos confrères de France 3 Alsace.

FRANCE 3 ALSACE

15h08 : Le Premier ministre Manuel Valls, le ministre de l'Economie Emmanuel Macron et la ministre du Travail Myriam El Khomri sont sur le site de l'usine Solvay de Chalampé (Haut-Rhin). Leur visite a pour thème l'emploi. Le président de la région Alsace et le quotidien L'Alsace publient quelques photos de la visite.

10h00 : "Faisons évoluer le texte et nous aurons la majorité."

Bien plus mesuré que Jean-Luc Mélenchon, le patron du PS demande quand même des concessions par rapport au texte présenté par le gouvernement. "On a l'impression qu'il y a plus de souplesse que de sécurité" dans la réforme du Code du travail, estime-t-il, s'inquiétant notamment de l'article sur le licenciement économique.

09h52 : "Ce n'est pas une partie de la gauche qui se dresse contre cette loi qui nous ramène au XIXe siècle : toute personne de gauche est contre."

Le projet de loi sur la réforme du Code du travail est toujours autant critiqué à gauche. Jean-Luc Mélenchon s'en est pris au gouvernement sur France Info : "Ce n'est pas un gouvernement de gauche. C'est un gouvernement conservateur, réactionnaire, de droite très, très avancé."