Cet article date de plus de sept ans.

Fêtes de fin d'année et budget serré : pensez à utiliser vos chèques vacances !

Les fêtes de fin d'année demandent souvent un effort financier. Il est possible d'avoir recours aux chèques vacances, obtenus grâce au contrat de travail, pour alléger son budget.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.

En fin d'année, le budget peut être serré. Les Français consacrent en effet 538 euros en moyenne aux fêtes de Noël. Or, c'est aussi le moment où certains chèques vacances détenus arrivent à échéance. Autant en profiter pour les dépenser. Comment faire avec ce dispositif qui a été pensé pour des vacances et non pas pour Noël ou le jour de l'An ? Voici quelques astuces pour un nouvel emploi.    

Chèques vacances : pour les frais de fonctionnement

Les chèques vacances ne peuvent malheureusement pas être utilisés pour payer les courses, grand poste de dépense à l'occasion des fêtes de fin d'année, surtout pour ceux qui reçoivent leur famille. Toutefois, ils peuvent permettre d'acheter de la nourriture à emporter dans certains restaurants. Quand on a quinze personnes à dîner pour le réveillon, on n'a pas envie de cuisiner pour le repas de midi. Il y a suffisamment de travail comme cela ! Les chèques vacances arrivent donc à la rescousse de manière gourmande, sans alourdir le budget. Et pour ceux qui partent, les chèques vacances peuvent servir à régler les frais d'autoroute par exemple.

Chèques vacances : pour les cadeaux

Les chèques vacances peuvent aussi servir à acheter un certain nombre de cadeaux. Inutile d'aller faire du shopping dans un centre commercial, la plupart des enseignes les refuseront. Toutefois, il existe des pistes pour un bon emploi de ces moyens de paiement à l'occasion des fêtes de fin d'année. Pourquoi ne pas partir à Disneyland en famille ? ¨Les enfants seront ravis que le Père-Noël ait eu une telle idée. Des vacances au ski font tout autant plaisir. Avec les chèques vacances, il est également possible d'offrir des présents plus modestes. Par exemple, pourquoi ne pas inviter son conjoint pour un dîner romantique ? On peut également envisager des places de spectacle, des entrées dans un centre thermoludique, etc.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.