Des intermittents ont manifesté devant le domicile de Myriam El Khomri à Paris

Ils réclamaient l'application de l'accord sur leur régime d'indemnisation chômage. Ils ont été repoussés par la police vers 8 heures, mercredi.

Manifestation des intermittents du spectacle devant le siège du Medef, à Paris, le 28 avril 2016.
Manifestation des intermittents du spectacle devant le siège du Medef, à Paris, le 28 avril 2016. (MAXPPP)
avatar
Franceinfo

Mis à jour le
publié le

Une vingtaine d'intermittents du spectacle ont brièvement manifesté, mercredi 8 juin au matin, devant le domicile de la ministre du Travail, Myriam El Khomri, dans le 18e arrondissement à Paris. Ils réclament l'application de l'accord sur leur régime d'indemnisation chômage.

Les militants de la Coordination des intermittents d'Ile-de-France ont déployé, peu après 6 heures, une banderole portant une citation de Louise Michel, "Ce que le peuple obtient, il le prend", avant d'être repoussés par la police, vers 8 heures, vers la station de métro voisine.

Occupation du siège du Medef à Paris

Les intermittents réclament l'application immédiate de l'accord conclu par la profession du spectacle, salariés et employeurs, le 28 avril, sur leur régime spécifique d'allocation chômage. 

Mardi, une centaine d'intermittents avaient déjà occupé le siège du Medef et la police avait procédé à plusieurs arrestations. La CGT Spectacle exige, dans un communiqué"la libération immédiate" de Loïc, technicien intermittent du spectacle "qui a reçu un coup violent et délibéré du chef de la sécurité du Medef au moment de l'évacuation" du siège de l'organisation patronale, et qui serait toujours détenu, selon elle, au commissariat du 7e arrondissement.