Royaume-Uni : devenir chauffeur de taxi à Londres, l'une des formations les plus difficiles au monde

La ville de Londres au Royaume-Uni compte 20 000 taxis. Pour pouvoir piloter un célèbre "Black Cab", il faut suivre une formation très poussée. L'une des plus difficiles au monde.

France 2

Que serait Londres sans ses célèbres taxis ? Les Black Cabs sont l'une des fiertés des Londoniens. S'ils sont concurrencés par les VTC, ces 20 000 chauffeurs de taxi symbolisent l'excellence. Il faut dire que les apprentis chauffeurs suivent l'une des formations les plus difficiles au monde. Pour décrocher leur diplôme, ils se préparent pendant plusieurs années.

"Aucun GPS n'est meilleur que ce que vous avez dans la tête"

Les chauffeurs doivent apprendre sur le bout des doigts les 60 000 rues de la capitale. Sans GPS ni antisèche. "Aucun GPS ne peut être meilleur que ce que vous avez dans la tête. Car si une route est barrée, il faut savoir comment l'éviter sans perdre de temps", explique David Hall, examinateur à l'un des candidats à qui il fait passer un entretien. Les futurs chauffeurs de taxi doivent passer un test tous les 21 jours. On leur demande alors, de tête, de réciter toutes les rues qu'il faut prendre pour aller d'un point A à un point B. Au bout de 3 ans et demi en moyenne, les candidats obtiennent leur licence et peuvent exercer pour un salaire de plus de 2500 euros mensuels.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un taxi descend une rue de Londres, le 23 octobre 2012.
Un taxi descend une rue de Londres, le 23 octobre 2012. (ANDREW COWIE / AFP)