Reportage "Ne pas prendre la fuite, ne pas courir, ne pas caresser le chien" : des facteurs de La Poste se forment pour éviter les morsures

Les morsures de chien sont la troisième cause d'accident du travail pour les facteurs. 2 000 d'entre eux sont mordus chaque année dans le cadre de leur tournée. La Poste organise des formations pour leur apprendre les bons gestes à adopter.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 3 min
Un facteur distribue le courrier près d'un chien, le 14 mai 2024 à Perpignan (Pyrénées-Orientales). (MICHEL CLEMENTZ / MAXPPP)

L'image semble tout droit sortie d'une vignette de bande dessinée, et pourrait faire sourire : un chien qui course un facteur. Pourtant cela n'a rien de drôle : les morsures de chien sont la troisième cause d'accident du travail pour les facteurs, après les chutes et les accidents de la route. C'est un accident sur cinq. Alors La Poste mène des actions de prévention interne, avec l'aide d'éducateurs canins pour faire adopter les bons gestes et éviter les accidents lors de la tournée, mieux connaître les chiens et leur comportement.

L'une de ces formations "aux risques canins", avec dix facteurs, a eu lieu à Gellainville (Eure-et-Loir) juste à côté de Chartres. On commence avec un tour de table. "Avez-vous, en tant que postier, déjà été mordu ? Avez-vous un chien à titre personnel ? Avez-vous peur des chiens ?"

Premier constat : sur dix facteurs présents, six ont déjà été mordus. Comme Appolline, 22 ans, factrice à Chartres. "J'ai été mordue à la jambe quasiment jusqu'à l'os. Ça va très vite. La dame m'ouvre la porte, elle avait du mal à tenir, elle qui a 80 ans et un [chien de race] Staff. Je me suis débattue avec lui pendant quatre ou cinq minutes. J'ai fini par lui ouvrir la gueule avec mes mains." Bilan : un mois d'arrêt et toujours des séquelles.

"J'ai déjà fait des crises d'angoisse au travail."

Appolline, factrice de 22 ans

à franceinfo

Jalila, factrice à Châteaudun, n'a jamais été mordue mais aujourd'hui elle a peur. "De plus en plus oui. Je suis toujours vigilante, toujours sur le qui-vive en tournée." Comment un chien communique-t-il ? Comment réagir s'il vous fonce dessus ? Que faire en cas de morsure ? Pendant près de deux heures, vidéos et quiz à l'appui, Sylvie Dessiaume, l'éducatrice canine, retraitée bénévole, de l'Association canine neuvycéenne (Neuvy-sur-Barangeon), venue du Cher, prodigue ses conseils, avec un autre éducateur. "Ne pas tourner le dos au chien, parce que pour lui c'est une fuite, explique-t-elle. Ne pas courir, ne pas caresser le chien. Est-ce que parmi vous, il y en a qui leur donnent des friandises en tournée ? Il faut éviter."

Cas pratique avec une cliente indélicate

Après la théorie, place à la pratique : on livre un colis en présence d'un chien. Deux acteurs canins pour cette mise en scène : un malinois et un berger australien. Et la formatrice joue le rôle d'une cliente indélicate. "J'ai un colis pour vous, mais pouvez-vous rentrer votre chien ou l'attacher ?", demande la factrice. "Oh il est loin, il ne veut pas venir, mais il est vraiment sage", répond la formatrice. "Oui, mais il peut d'un coup venir me faire coucou. Donc ne vais pas pouvoir vous donner le colis", rétorque la postière. Une réaction félicitée dans la salle.

Autre exercice : garder son calme quand un chien passe à côté en courant. Après un appel aux volontaires, Appolline lève la main, réussit parfaitement. "Beaucoup de stress forcément, mais je me disais : 'Je me surpasse et je le fais'. Je suis fière de moi. Il y a des choses qu'on savait déjà, mais une piqûre de rappel ne fait jamais de mal et puis c'est une bonne expérience."

En cas de situation à risque, et si le propriétaire du chien ne fait rien malgré les alertes, La Poste peut suspendre la distribution du courrier. Chaque année, 2 000 facteurs sont mordus dans le cadre de leur tournée. Et depuis début 2024, La Poste a recensé 32 accidents de travail liés à des morsures de chiens rien que pour la région Centre-Val-de-Loire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.