Gastronomie : premiers pas aux fourneaux pour un cadre en reconversion dans la boulangerie

Depuis 100 ans, l'école Ferrandi forme les meilleurs cuisiniers et boulangers. France 2 vous emmène suivre Nicolas, un cadre supérieur en reconversion dans la boulangerie qui s'apprête à passer son premier examen. 

Après trois mois de formation, Nicolas, l'apprenti-boulanger, passe son CAP blanc. Ils ont sept heures pour préparer différents pains et viennoiseries en 12 exemplaires chacun. Tous sont des adultes en reconversion. En quelques semaines, ils ont appris à pétrir, façonner et cuire. Objectif : être opérationnel dans nimporte quelle boulangerie. Pour cette formation accélérée, Nicolas a déboursé près de 9 000 euros et tirer un trait sur sa carrière de cadre supérieur. 

17 semaines pour maîtriser l'art de la boulangerie

Il était lassé de ne plus trouver de sens à son travail dans le marketing. "La passion de la cuisine fait que quand je suis ici, je n'ai pas l'impression de travailler", assure Nicolas. Redevenus simples élèves, les apprentis boulangers renouent avec le stress des examens. Ce CAP blanc est le premier en conditions réelles. Face à l'enjeu, les erreurs se multiplient. Le pain aux raisins joue des tours à Nicolas. 17 semaines pour maîtriser l'art de la boulangerie.


Le JT
Les autres sujets du JT
Des croissants à l\'Institut national de la boulangerie-pâtisserie, à Rouen.
Des croissants à l'Institut national de la boulangerie-pâtisserie, à Rouen. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)