Emploi : près de 70 000 contrats d'engagement jeune signés depuis le lancement du dispositif

Le contrat, créé en mars 2022 et inspiré de la Garantie jeunes adoptée sous François Hollande, vise à ramener sur le marché du travail des 16-25 ans "sans formation ni emploi depuis plusieurs mois".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuel Macron, lors d'un déplacement autour du "contrat d'engagement jeune", à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), le 2 novembre 2021. (JULIEN DE ROSA / AFP)

Près de 70 000 contrats d'engagement jeune, qui visent à l'insertion professionnelle des 16-25 ans très éloignés de l'emploi, ont été signés depuis la création du dispositif début mars 2022, d'après une information des Echos confirmée par l'AFP, mardi 19 avril.

Ce contrat, d'une durée de 6 mois à un an, a pris le relais de la Garantie jeunes adoptée par François Hollande. Il permet aux jeunes "sans formation ni emploi depuis plusieurs mois" et disposant de moins de 500 euros de ressources mensuelles d'obtenir un accompagnement de 15 à 20 heures par semaine, proposé par Pôle emploi ou les missions locales, ainsi que d'une aide de 500 euros par mois.

Le dispositif avait été annoncé à l'été 2021 par Emmanuel Macron sous le nom de "revenu d'engagement". Mais le dispositif a vu son périmètre initial progressivement réduit, pour ne plus concerner que les 500 000 jeunes sans emploi ou formation depuis plusieurs mois. Les 15-29 ans "ni en emploi, ni en études, ni en formation" étaient environ 1,5 million au quatrième trimestre 2021, selon l'Insee.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Formation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.