Formation professionnelle : face à l'affluence sur son site internet, le gouvernement accorde un délai supplémentaire pour transférer ses droits

Le transfert des droits individuels à la formation (DIF) a provoqué un engorgement sur le site officiel, empêchant certains salariés de s'y connecter.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le site Mon compte formation a fait face à un afflux important le 29 juin 2021. (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)

La date limite est repoussée. Le transfert des droits individuels à la formation (DIF) vers le compte personnel de formation (CPF) a généré un afflux ces derniers jours sur le site dédié, empêchant de nombreuses personnes d'y accéder. Face à ce problème, le gouvernement s'est engagé, mercredi 30 juin, à faire preuve de "souplesse" et à ne pas clore les opérations à minuit comme initialement prévu.

Les salariés du privé avaient en principe jusqu'à mercredi minuit pour transférer les droits acquis avant 2015 au titre du DIF dans leur CPF, via le site moncompteformation.gouv.fr. Mais, a précisé le ministère du Travail à franceinfo, "il y a une petite surcharge" du système avec "100 000 bascules" enregistrées mardi et "40 000 depuis ce matin" contre environ 12 000 au début du mois. "Nous voulons rassurer les salariés, nous avons pris en compte le problème."

Un nouveau délai de "quelques jours"

Quelle sera la durée de ce nouveau délai ? Pour éviter que le même phénomène d'affluence se reproduise, le ministère n'a pas donné de précision sur ce point. Mais, selon nos informations, ce nouveau délai devrait être de "quelques jours"

Jusqu'en 2014, les salariés à temps complet se voyaient crédités de 20 heures de formation par an via le DIF. En 2015, le CPF a pris le relais du DIF, et il est désormais alimenté à hauteur de 500 euros par an. Pour transférer ses heures de DIF non utilisées et ne pas les perdre, le salarié doit récupérer son solde d'heures sur son bulletin de salaire de décembre 2014 ou de janvier, ou demander une attestation à son employeur d'alors, et le rentrer dans son compte CPF. En cas d'absence de justificatif, il est possible de contacter la Caisse des dépôts, qui gère Mon compte formation.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Droit à la formation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.