Apprentissage : les entreprises en redemandent

Les apprentis sont de plus en plus nombreux en France : +3,7% cette année. Et l'année prochaine devrait être encore meilleure. Les entreprises veulent même accélérer le mouvement.

France 2

Le groupe hôtelier Accor, Safran ou encore le géant de la verrerie Arc... Au total une trentaine d'entreprises françaises souhaitent avoir leur propre centre de formation d'apprentis, leur CFA. Avec la réforme de l'apprentissage, toute entreprise privée peut créer son centre de formation, si elle remplit plusieurs critères : l'accompagnement de l'apprenti, la réponse aux besoins des entreprises ou encore une comptabilité transparente.

Crainte de formations "purement utilitaristes"

À la clé, un diplôme certifié par l'État. Le recrutement serait ainsi facilité. "Cette loi offre aux entreprises la possibilité de former ses propres ressources, en quelque sorte", se réjouit Hélène Fourrier, directrice du centre de formation d'Adecco. Les entreprises sont financièrement soutenues dans leurs démarches par l'État. Certains syndicalistes de l'enseignement professionnel dénoncent eux des formations "purement utilitaristes", et non pas "une formation au métier". Le nombre d'apprentis connaît sa plus forte progression depuis 1996, +3,7% cette année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un apprenti de l\'Université régionale des métiers de l\'artisanat, à Arras, en 2014.
Un apprenti de l'Université régionale des métiers de l'artisanat, à Arras, en 2014. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)