Cet article date de plus de sept ans.

Les demandeurs d'emplois privés de (véritable) bilan de compétences ?

Se former à un nouveau métier pour changer de vie ou briser la spirale du chômage commence souvent par un bilan de compétences : un service toujours accessible aux chômeurs ?
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.

Pôle Emploi est le premier organisme vers lequel un demandeur d'emploi se tourne pour un bilan de compétences. Après la mise en place du bilan de compétences approfondi (BCA), un autre dispositif est aujourd'hui proposé aux chômeurs, le « CAP projet Professionnel », beaucoup moins complet, et jugé par de nombreux professionnels de la réorientation comme symptomatique des difficultés de l'ex-ANPE à assurer sa mission?

La fin du bilan de compétences approfondi

Prévu à l'origine pour une durée de 24h avec possibilité de formation à l'issue des résultats, le bilan de compétences approfondi proposé par Pôle Emploi depuis 2001 a subi d'importantes coupes budgétaires dans de nombreuses régions françaises, y compris l'Ile-de-France. Le résultat ? Un bilan de compétences n'excédant pas six heures dans le cadre du dispositif « CAP projet professionnel », et des perspectives de formation pour un nouveau métier considérablement réduites? Largement insuffisant pour permettre à des chômeurs, parfois de longue durée, de se consacrer pleinement à un véritable projet de reconversion professionnelle?

Financer un bilan de compétences sans Pôle Emploi

Vous pouvez réaliser votre bilan de compétences auprès d'un organisme compétent sans passer par Pôle Emploi? à condition de pouvoir en supporter le coût (entre 1200 et 3000 ? en moyenne). Une autre solution existe pour les chercheurs d'emploi souhaitant s'orienter vers un nouveau métier : utiliser les heures cumulées au titre du DIF au cours d'un précédent emploi. Elles restent mobilisables après son départ de l'entreprise et peuvent être dépensées pour financer un bilan de compétences auprès d'un organisme agréé, sous réserve de ne pas avoir quitté son poste à la suite d'un licenciement pour faute grave ou d'une fin de contrat en alternance.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bilan de compétences

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.