Emballages : une alternative 100% végétale inventée en Savoie

Comment chasser de notre quotidien le papier aluminium ou le cellophane, impossibles à réutiliser ? Une entrepreneuse savoyarde est à l'initiative d'une alternative écologique.

FRANCE 2

Au gré de ses voyages, Clémence Maurel a une prise de conscience. Elle veut arrêter d'utiliser des emballages à usage unique et de retour de Nouvelle-Zélande, elle rapporte une solution : une recette de coton bio enduit avec de la résine, de la cire et de l'huile. Un mélange 100% végétal qui aura demandé huit mois de tests avant d'atteindre sa version définitive.

25 € le lot de trois emballages

Le résultat, une cosse, est un emballage thermocollant, lavable à l'eau tiède et au savon doux, qui peut être réutilisé jusqu'à 250 fois. On est loin de l'utilisation unique du papier aluminium ou du cellophane. Rapidement, le carnet de commandes de Clémence Maurel a explosé et aujourd'hui, elle fait travailler six personnes en réinsertion. Ses produits (25 € le lot de trois cosses) sont disponibles sur internet et dans une vingtaine de magasins, en France et en Italie.


Le JT
Les autres sujets du JT
Des emballages 100% naturels, réutilisables 250 fois
Des emballages 100% naturels, réutilisables 250 fois (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)