Cet article date de plus de trois ans.

Vidéo Selon Rémy Rioux, l'AFD va pouvoir faire 1 milliard d'euros supplémentaire dans l'investissement solidaire de développement

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
Invité de Jean-Paul Chapel dans ":L'éco", Rémy Rioux, directeur général de l'Agence Française de Développement, développe la nouvelle politique d'investissement solidaire.
franceinfo
Article rédigé par
Marie Valantin - franceinfo
France Télévisions

Invité de Jean-Paul Chapel dans ":L'éco", Rémy Rioux, directeur général de l'Agence Française de Développement, développe la nouvelle politique d'investissement solidaire. 

"Un nouvel élan, une nouvelle ambition, pour créer du lien avec le reste du monde" déclare Rémy Rioux, directeur général de l'AFD dont le budget va augmenter d'1 milliard d'euros pour l'aide au développement en 2019. "Je crois qu'il n'y a pas, aujourd'hui, de politique plus actuelle. Le grand débat qui nous saisit tous c'est : est-ce-que notre pays doit se fermer, se protéger, dans un monde dangereux et complexe ?" 

L'invité de Jean-Paul Chapel dans ":L'éco" veut plutôt que la France s'ouvre et noue des liens avec les 110 pays avec lesquels l'AFD collabore. "Il faut que ces moyens, en dons, viennent aider les populations des pays les plus pauvres dans les secteurs sociaux, pour l'autonomisation des femmes et en priorité, bien sur, dans le Sahel. Cela va nous servir aussi dans le grand combat sur les biens communs et en particulier sur le climat" explique Rémy Rioux. Emmanuel Macron souhaite développer une politique d'investissement solidaire: "on n'est plus dans une logique d'aide mais dans une logique de gérer des biens communs". Le changement climatique est une des principales causes: "Il y a des enjeux d'atténuation : comment baisser le CO2. Mais, il y a aussi des enjeux d'adaptation pour faire face aux conséquences du changement climatique". 

La question de l'AFP: "L'AFD a-t-elle des programmes en Iran, et, si ce n'est pas le cas, l'envisage t-elle ?" Rémy Rioux a répondu : "Non, l'Iran est un pays en développement. Nous pourrions intervenir mais le gouvernement français ne nous a pas autorisé à le faire pour l'instant". Plutôt que l'aide au développement, Rémy Rioux préfère parler d'investissement: "Je dis investissement solidaire ou investissement solidaire de développement. Je crois que c'est un mot beaucoup plus positif. Investissement, cela veut dire qu'on s'engage et qu'on respecte le partenaire". 

L'interview s'est achevée en chanson avec "Earth Song" de Michael Jackson. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.