Pauvreté : un plan de lutte de huit milliards d’euros

Emmanuel Macron veut faire de la pauvreté une cause de son quinquennat. Il a dévoilé, jeudi 13 septembre, un plan de huit milliards d’euros, notamment en faveur des jeunes et des plus pauvres.

Voir la vidéo

C’était un rendez-vous très attendu, Emmanuel Macron a décidé de reprendre la main en présentant lui-même son plan pauvreté. Le but est aussi de faire oublier son image de président des riches. Le président français a dévoilé des mesures pour les jeunes et l’enfance ainsi que pour le retour à l’emploi, mais déjà les mesures peinent à convaincre.
"Ce plan de prévention et de lutte contre la pauvreté, ce n’est pas un plan de charité. Il ne s’agit pas de vivre un petit mieux dans la pauvreté, mais de sortir de la pauvreté", a-t-il dit notamment.

Crèche, CMU

Parmi les mesures, la création de 900 000 places de crèches et un pass à un euro, pour les personnes en difficulté. Mais aussi l’extension de la CMU. Enfin, pour la réinsertion, Emmanuel Macron veut créer une formation obligatoire jusqu’à 18 ans et un revenu universel d’activité sous conditions. Au total, huit milliards d’euros de financement sont prévus. Mais l’opposition n’est pas convaincue, à l’image de Benoit Hamon ou de Nicolas Dupont-Aignan qui dénonce des "moyens dérisoires" et une "rustine sur un pneu crevé". Les associations saluent un plan avec de bonnes mesures, mais restent sceptiques quant à l’aide aux plus démunis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président français, Emmanuel Macron, lors de la présentation de son plan pauvreté, le 13 septembre 2018 au musée de l\'Homme, à Paris. 
Le président français, Emmanuel Macron, lors de la présentation de son plan pauvreté, le 13 septembre 2018 au musée de l'Homme, à Paris.  (MICHEL EULER / AFP)