L'Aide médicale d'État sous le feu des critiques

L'AME (aide médicale d'État) est régulièrement critiquée par la droite et l'extrême droite. Le gouvernement voudrait la réformer.

FRANCEINFO

Trois lettres pour une aide. L'AME (aide médicale d'État) est sous le feu des critiques ces derniers temps. En particulier venant d'élus de la droite et d'extrême droite. Pour eux, elle est réservée aux migrants en situation irrégulière, sans titre de séjour ni de récépissé de demande d'asile. Or, l'AME prend en charge 100% de leurs frais médicaux dans la limite des tarifs de la Sécurité sociale. "Par de telles mesures, vous incitez à l'immigration illégale et au tourisme médical, et vous favorisez aussi les filières", déclarait Dominique Tian, ancien député LR. Il a aussi affirmé que cette aide remboursait la PMA et la chirurgie esthétique. Faux

Un budget trop épais ?

Stanislas Guérini, délégué général de La République en Marche, a aussi parlé d'abus concernant des prothèses mammaires. En réalité, les prothèses mammaires ne sont jamais remboursées. Elles le sont seulement lors d'une chirurgie réparatrice ou après un cancer.

Mais la Société francophone de transplantation s'est alarmée d'un afflux venant de pays d'Europe de l'Est notamment, la Géorgie. Les patients sont menés par des passeurs et nécessitent des soins immédiats. Le budget de l'AME est aussi souvent critiqué, il augmente régulièrement. En 2019, il était environ de 950 millions d’euros.

L\'Aide médicale d\'Etat.
L'Aide médicale d'Etat. (Franceinfo)